Background Image
Previous Page  34 / 44 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 34 / 44 Next Page
Page Background

ÉTÉ 2018

34

fr.discoverboating.ca

Où trouver le poisson en eau douce

TOURISME

nautique

Avant d’attraper le poisson, les pêcheurs doivent le trou-

ver. À moins que vous viviez au beau milieu de l’un des

grands déserts du Sud-Ouest, vous devriez avoir un plan

d’eau où il est possible de pêcher, à une heure ou moins

de votre demeure. Vous pouvez pêcher pratiquement à

tout endroit où se trouve un plan d’eau de taille suffi-

sante pour fournir aux poissons alimentation, oxygène

et couvert. Si vous avez un bateau, vos choix de lieux de

pêche sont encore plus grands.

Où se trouve le poisson? Pourquoi?

Tous les types de poissons ne vivent pas dans les mêmes

types d’eau. Différentes espèces ont besoin de différentes

conditions environnementales, dont :

• Différents secteurs où se cacher, couvert, structures et fond

• Salinité

• Oxygène dissout

• Différentes températures d’eau

• Différents types et quantités de nourriture

• Courant

• Profondeur de l’eau

Les structures

De nombreuses espèces de poissons, comme l’achigan, le

grand brochet, le crapet-soleil et la truite, vivent près de

structures. Les « structures » décrivent les changements de

forme au fond des lacs, rivières et étangs, causés par des

roches, des arbres morts, hauts-fonds créés de main

d’homme, routes inondées, bosses, buttes, bords, et points

de chute. Les structures font que les poissons se rassemblent

dans certains secteurs. Les lacs et étangs peuvent avoir des

structures sur la côte comme des quais, rondins, secteurs de

souches, broussailles, îlots, herbiers et arbres abattus four-

nissant aux poissons abri, ombre et protection. Les îles,

barres sableuses, îlots et engorgements de billots dans les

rivières et ruisseaux sont aussi de bons endroits où pêcher.

Les poissons vivent dans certains types d’abris, car ils y trou-

vent la protection voulue et une position avantageuse pour

attraper leurs repas.

Salinité et oxygène

Certaines espèces de poissons, comme la truite mouchetée,

ne peuvent pas vivre sans une quantité suffisante de sel dans

l’eau. D’autres, comme le thon, ont absolument besoin de sel;

et d’autres encore, comme le bar rayé, peuvent vivre autant

en eau douce qu’en eau salée. Les poissons ont aussi besoin

d’une certaine teneur en oxygène dans l’eau. Les espèces

comme la carpe peuvent vivre avec moins d’oxygène que

d’autres, comme la truite. Les plantes vivaces ajoutent de

l’oxygène dans l’eau, comme le fait l’eau mobile culbutant

sur les rochers. Les plantes et animaux en décomposition

utilisent l’oxygène dans l’eau et de nombreux types de pol-

lution réduisent aussi le niveau d’oxygène. La pollution ther-

mique est également problématique, car l’eau plus chaude

ne contient pas autant d’oxygène que l’eau plus froide.

La température

Chaque espèce de poisson préfère une échelle de tempéra-

ture particulière. Les barbottes prospèrent dans les eaux

aussi chaudes que 29

o

C (85

o

F), alors que le saumon et la

truite grise préfèrent des eaux plus froides de 4-10

o

C

(40-50

o

F). Certains types de poissons tolèrent une grande

échelle de température; d’autres ont des exigences très limi-

tées. Les pêcheurs d’expérience se dotent souvent d’un ther-

momètre pour voir quand essayer de prendre certains types

de poissons.

La nourriture

La quantité et le type d’aliments dans les cours d’eau jouent

un rôle important pour déterminer les types de poissons que

vous pouvez prendre. Les courants et la profondeur de l’eau

sont aussi des facteurs importants. Le crapet-soleil adore les

bancs peu profonds alors que la truite grise préfère les pro-

fondeurs sombres et froides. L’achigan vient chercher les

appâts à la surface, alors que la carpe préfère se nourrir au

fond.