Background Image
Previous Page  12 / 92 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 12 / 92 Next Page
Page Background

GUIDE D’ACHAT MOTONEIGE

12

ÉVÉNEMENT

Par François Cominardi

C'est comme ça, les Montréalais ne montent pas dans la tour

du Stade olympique, les Parisiens ne visitent pas la tour

Eiffel et les Québécois ne vont pas voir les courses du GP de

Valcourt... Non, ce n'est pas vrai. La participation est bonne,

mais les Américains se déplacent du Minnesota pour les voir,

alors que les Québécois ne sont pas aussi présents. Pourtant

l'événement de Valcourt est unique. Quelle manifestation re-

groupe autant de disciplines sportives motorisées diffé-

rentes?

Six types de courses sont présentées : motoneiges, motos,

VTT et side-by-side sur l'ovale de glace, snocross sur le cir-

cuit de bosses central et courses d’accélération derrière les

loges.

Il y a une soixantaine de départs de courses par jour dès le

vendredi. De votre place dans les estrades extérieures ou les

loges chauffées, vous pouvez assister à toutes les courses

d'ovale et de snocross. Car la piste de snocross se trouve à

l'intérieur de l'ovale. Quand les pilotes de snocross sont en

action, les surfaceuses réparent l'ovale de glace qui accueille

une quinzaine de classes différentes. Le samedi, les motos

tournent en version circuit, avec des virages des deux bords,

et le dimanche en version ovale. Pour les VTT c'est le

contraire.

Les pilotes à suivre en motoneige ovale sont Sabrina

Blanchet et Steven Marquis, qui a eu la chance de faire

équipe avec Jacques Villeneuve. Du côté snocross, le multiple

vainqueur est Tim Tremblay chez les hommes et Megan

Brodeur est la tenante du titre en Pro-women.

En moto, Dominic Beaulac et Maxime Sylvestre sont à sur-

veiller ainsi que Samuel D’Astous. Pour les quads, on surveil-

lera Dany Fiset, Yves Samson, Richard Pelchat et Jasmin

Plante s'il participe.

Pas de problème pour le froid :

deux grands chapiteaux sont

aménagés pour permettre de

vous réchauffer durant les

heures d’ouverture du site.

Au rang des bonnes nouvelles,

le député de Shefford, Pierre

Breton, a annoncé un appui fi-

nancier du Canada, pour le

p l u s g r o s é v é n eme n t d e

courses hivernales au monde.

Grand Prix Ski-Doo de Valcourt

La course que les Américains nous envient...

Sabrina Blanchet, la reine de l'ovale

Depuis l'arrêt de Mononc' Jacques (Villeneuve pour les

non-intimes), la motoneige sur glace se cherchait son chef

de file québécois. Un champion de l'ovale qui séduirait les

foules. Jacques, le frère, le faisait en gagnant des courses.

Et en étant impliqué dans des accidents qui le propul-

saient dans les airs par-

dessus la barrière. Il était

évacué par hélicoptère et

s'enfuyait de l'hôpital

par la fenêtre pour reve-

nir courir le lendemain...

Sabrina Blanchet a pris

la relève dans le cœur

des Québécois, heureu-

sement en restant sur

ses patins. En 2015, à

19 ans, elle a été la plus

jeune femme à courir

dans la classe pro au

Grand Prix de Valcourt.

Sa carrière de pilote a

commencé à l'âge de huit ans. Elle a de qui tenir puisque

c'est la petite fille de Gaston Ferland, un Québécois qui a

établi le record mondial de vitesse en motoneige, en 1970

et 1979. C'était le coéquipier d'Yvon Duhamel chez Ski-

Doo et il a gagné plusieurs courses internationales.

Sabrina a également roulé à Eagle River, la Mecque de

l'ovale.

Dates :

du 8 au 10 février 2019

Lieu :

Circuit Yvon-Duhamel, Valcourt

Entrée :

Passeport de 3 jours à prix régulier : 65 $

Admission générale gratuite pour les enfants

de 12 ans et moins, sauf pour les loges chauffées

Site internet :

http://grandprixvalcourt.com

Photo : Éric Martin

Sabrina Blanchet, la relève.

Photo : Éric Martin