Background Image
Previous Page  11 / 92 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 11 / 92 Next Page
Page Background

YAMAHA

De par leur stratégie pour 2019, les gens de Yamaha ont pré-

cipité mon choix en termes de coups de cœur chez le manu-

facturier japonais. Certes, le segment des hybrides offre

beaucoup d’options intéressantes cette saison, étant très

présent chez Yamaha en 2019. Bien que ce soit souvent dans

cette catégorie que je fais mes choix d’année en année chez

ce manufacturier, un autre modèle m’a conquis pour la

prochaine saison. Une idée qui peut paraître simple, mais qui

se veut très efficace, est à la base de mon choix pour 2019.

Le retour du nom SRX marque en même temps le retour de

motoneiges plus basses avec plus de roulant, comme on les

connaissait dans les années 90.

À cette époque, les motoneiges avaient des suspensions plus

basses qui offraient moins de résistance tout en gardant le

centre de gravité plus bas. De plus, les chenilles avaient sou-

vent un profil de moins de 1 pouce, ce qui contribuait aussi

à enlever de la résistance sur la neige à haute vitesse. Le

résultat était que les véhicules devenaient très stables dans

les sentiers et atteignaient des vitesses de pointe surpre-

nantes pour l’époque. C’est en grande partie ce que les gens

de Yamaha, en équipe avec Arctic Cat via la Thundercat, ont

réussi à faire avec la nouvelle Sidewinder SRX. Les ingé-

nieurs l’ont équipée d’une chenille RipSaw I de seulement

1 pouce. De plus, ils ont abaissé la suspension du véhicule,

de sorte qu’on est en mesure d’améliorer le roulement de ce-

lui-ci à haute vitesse, mais surtout de lui donner plus de

contrôle dans les virages serrés.

Naturellement, cela ne se fait pas sans certains petits com-

promis : on n’a pas la traction en accélération des autres mo-

dèles Sidewinder. Mais à l’inverse, la motoneige est hyper

rapide en vitesse de pointe. Du côté confort, ce compromis

est très acceptable, car le débattement n’est pas beaucoup

plus petit que les autres modèles courants. À mon sens,

le jeu en vaut pleinement la chandelle, car la maniabilité du

véhicule dans les sentiers sinueux est vraiment supérieure.

Pour un véhicule de ce poids, on n’a pas l’impression de de-

voir combattre l’inertie de celui-ci dans les virages.

La conduite est donc facilitée, tout en disposant d’un véhi-

cule très performant qui reste agréable à conduire au fur et

à mesure des kilomètres parcourus. Cela en fait mon choix

chez Yamaha pour 2019.

Avec sa suspension surbaissée et plus de roulant au niveau de la chenille,

l’édition SRX de la Sidewinder est une motoneige de sentier très rapide.

Bien qu’elle soit maintenant offerte seulement en version L-TX, la SRViper reste

une motoneige idéale pour ceux qui font beaucoup de kilomètres par saison.

La catégorie des hybrides est probablement la plus représentée

et la plus populaire en termes de ventes pour la série Sidewinder chez Yamaha.

GUIDE D’ACHAT MOTONEIGE

11