Background Image
Previous Page  40 / 44 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 40 / 44 Next Page
Page Background

ÉTÉ 2018

40

Voile

par Louis Charbonneau

voileevasion@yahoo.ca www.voileevasion.qc.ca

Le tournage du film

« La voile, les deux pieds sur le pont », DVD technique de voile

Le tournage s'est effectué en fonction d'un objectif pé-

dagogique à partir du contenu du cours de base de

l'École de voile du Québec, du manuel du même établis-

sement et de l'expérience de plus de quarante ans d'en-

seignement de voile, les deux pieds sur le pont, sans

oublier les cameramen et un monteur de métier.

Les scènes ont été tournées à bord du voilier-école

Le Roi-

Soleil

, au lac Champlain. Deux anciens stagiaires se sont prê-

tés à notre projet, ce qui nous a permis d'utiliser un langage

de marins et de monter des scènes crédibles. Soulignons éga-

lement l’excellente collaboration du voilier

Gwenn Ha Du

,

soit pour les plans de coupe repris à partir du voilier accom-

pagnateur.

Trois cameramen, deux voiliers, cinq membres d'équipage,

nous avions tout ce qu'il fallait pour espérer un bon docu-

ment. D'autres voiliers ont également contribué à enrichir

les images, question de se retrouver en interaction avec d'au-

tres navigateurs. Les manœuvres sont toutes vues de façon

telle qu’elles illustrent avec précision ce qui doit être appris.

La mise sur pied de l'équipe de tournage

Le principal cameraman n'était jamais monté en bateau,

comment réagirait-il au mal de mer? Surtout à travers la len-

tille! Il fallait prévoir aborder les sujets à partir du plan de

cours de l'école, s'adapter aux conditions de vent et d'enso-

leillement; l’obligation de refaire la même manoeuvre au

moins trois fois et des plans sur le bateau. J'étais à la caméra

et l'équipage passait à la manoeuvre. Pour le même exercice,

lors des prises de vue à partir de l'extérieur, il ne fallait pas

que le cameraman du bateau apparaisse dans la lentille; il

fallait répéter la manoeuvre de la même manière, la position

des équipiers, etc.

Question de plans de coupe

Les explications du maître capitaine devaient être claires,

illustrées par des stagiaires en pleine action à bord du voi-

lier-école. Leurs questions pertinentes permettaient de met-

tre les barres sur les « t » et les points sur les « i ». Il fallait

aussi profiter de toutes les conditions de vent.

Un début de montage durant l'hiver suivant nous a permis

d'obtenir un document acceptable, mais il nous aura fallu

profiter de l’été suivant pour compléter l’acquisition de

quelques images afin de grossir et perfectionner le contenu

didactique du projet.

Enfin, le document est à la hauteur de nos désirs. L’approche

est inégalée. Le long-métrage est proactif, les utilisateurs

pouvant étudier les principaux sujets à partir du menu

« Manœuvre ».

Un bouton, un clic et la manœuvre défile! À la fin du point

traité, il s'agit de revenir sur le menu : ça permet de choisir

une autre manœuvre. Il est ainsi plus facile d'étudier

quelques sujets à la fois. Les autres manoeuvres et explica-

tions défilent au fur et à mesure du déroulement du film.

Ce document d’une durée de près de deux heures et demie

fait le tour de ce qu’il faut savoir. Il s’agit d’un instrument in-

téressant pour ceux qui louent des voiliers; ils ont beau avoir

été formés (espérons-le !), un bon rafraîchissement serait

peut-être occasionnellement intéressant. Ce document est à

la fine pointe de la pédagogie. Il peut également fournir un

moyen inégalé de rafraîchir les connaissances d’un initié

avant la nouvelle saison de voile. Le film est un atout dans

une vidéothèque. Il permet également à nos stagiaires, à

bord de notre voilier-école, de revoir en soirée les manoeu-

vres apprises durant les journées de formation.

« La voile, les deux pieds sur le pont », un document qui cou-

vre les connaissances essentielles au maniement d’un voilier.

Tourné et monté en Blu-ray.